Juste avant de partir des Vosges, où le soleil brille encore très fort, je téléphone à Thibaut. Il me dit qu'il y a de l'orage à Nancy à cet instant, précisément. Bon, pas grave, j'espère que ça passera. Sauf que sur la route, le ciel s'assombrit de plus en plus. Il fait presque nuit alors qu'il n'est que 18 heures... L'orage éclate sur la route, j'ai peur. À l'entrée de Nancy, je suis obligée de piler derrière une voiture, sous la pluie, sur la voie rapide, grosse grosse frayeur, passer de plus de 90 km/h à rien... Et puis, les bouchons à n'en plus finir. Thibaut n'arrête pas de me téléphoner mais je n'avance pas !!!

A Nancy, il pleut toujours, je me gare derrière le stade, j'arrive trempée, avec quinze minutes de retard... Heureusement, il n'y a pas eu de but. Avec Thibaut qui ce soir se prénomme Quentin (merci pour l'abo !!), on va s'asseoir pour regarder la première mi-temps, enfin ce qu'il en reste. Le stade est mort et vide. Mais Nancy ouvre le score par le bel André Luis à la réception d'un coup-franc de Gavanon !! Vers la demi-heure de jeu, Ouaddou est expulsé (dernier défenseur)... ça craint. Y a encore de l'orage, ça m'inquiète. Peut-être le match va être arrêté ?!

En seconde période, on bouge derrière les RS, Nancy marque rapidement un deuxième but (Sami) juste quand Joss est allé chercher à boire ! Gregorini, au moment de faire un dégagement, interrompt son geste, pendant quelques secondes. Un arrêt sur image ?? En fait, c'était une rediffusion... Et après... Lorient réduit le score puis égalise. Alors que Nancy continue d'avoir des occasions. C'est dommage. Deux points perdus bêtement.

Discussions sur le P7 en attendant la dissipation des voitures. Les RS deviennent roux. Je vais au mc do avec Joss, à Ludres car celui de Lobau était plein à craquer. Et retour dans les Vosges.